Les délicieuses curiosités

Laboratoire d'Hamid
20/12/2012
Le Laboratoire d'Hamid, Spectacle de conte culinaire créé au Maroc

Les délicieuses curiosités des Vutron-Corby sont des entresorts ambulants pouvant être présentés lors de la Merveilleuse mais aussi indépendamment de cette forme dans un espace public le temps d'un festival/ d'un temps fort, ou lors d'un marché.

CONCEPT DÉLICIEUSE CURIOSITÉ :

Une délicieuse curiosité s'inspire de l'endroit, de la place de la culture du pays dans lequel elle se crée. La scénographie puise son inspiration des matériaux et de l'architecture de cet environnement. Le dispositif sera plus ou moins le même : un étal au devant pour présenter le plat typique et derrière une boite/tente fermée (entresort) dans lequel se déroulera le jeu de deux protagonistes qu'ils soient  comédiens, conteurs, acrobates, ou autres « faiseurs de tours ». La mise en scène et en espace sera inspirée de la gourmandise, du met, croisement entre la culture hôte et la France.

Inspirés par les foires d'antan, les Vutron-Corby ont revisité les différents divertissements des saltimbanques et des montreurs de curiosités.

Les foires avaient pour idée de montrer l'ailleurs et pour vocation de colporter de village en village les informations venant d'autres contrées.

 « Les délicieuses curiosités » des Vutron-Corby  proposent de découvrir un met venu d'ailleurs.

Le public est abordé comme une personne à qui nous voulons offrir une expérience sensorielle,  nous  lui proposons de vivre et d'observer une première aventure de façon plus collective et participative, ensuite de le plonger dans une expérience plus intime et sensible qu'il vivra en petit groupe. C'est un travail sur le dedans/dehors, sur notre émotion collective/intime.

Le Laboratoire d'Hamid

Ce spectacle s'adresse à un public famillial à partir de 4 ans

Les badauds sont invités par le premier conteur qui est à l'extérieur, la jauge à cet instant est plus ou moins illimitée selon la visibilité, ensuite les spectateurs sont invités à rentrer à l'intérieur d'une caravane pour suivre une expérience sensorielle autour du laboratoire d'Hamid avec un deuxième conteur.

Pour cette délicieuse curiosité, il s'agit d'un duo de deux conteurs, inspiration directe du patrimoine de la place Jemaa el Fna à Marrakesh. C'est une mise en abime de l'histoire d'Hamid, inventeur fantasque de découverte culinaire, qui se raconte et se vit à l'intérieur de l'entresort et qui sonne comme une poésie. C'est dans l'intimité de cet entresort qu'on nous livre une réflexion sur le conte de ce personnage qui n'est autre que celui que nous avions renconté à l'extérieur et qui nous contait, sous la forme d'une épopée, son histoire et sa quête du « Graal ».

Deux conteurs ont collaboré ensemble, l'un marocain (Abdeljabar Khoumane) et l'autre français Nidal Qannari.

Cet entresort travaille sur le jeu du dévoilement de cette nourriture. Le spectateur rentre dans un espace privilégié pour une initiation gourmande. L'espace est envisagé comme une découverte à la frontière de deux mondes, du réel et du Merveilleux. Cet espace est une expérience sensorielle qui amène le visiteur à savourer différemment le met proposé.

Avec cet entresort, la compagnie continue sa recherche du merveilleux et du poétique de la nourriture. Cette parabole tente de révéler au spectateur la « substantifique moelle » de notre quotidien, et d'apercevoir notre perception sensible de toutes les réalités de nos sentiments.

La cuisine marocaine compte parmi les plus célèbres du monde. Elle est le produit d'une nature diverse particulière et d'une longue histoire liée à l'Afrique, à la Méditerranée et à l'Europe.

La résidence a permis de croiser les cultures et de travailler avec des artistes marocains. Nous avons créer ensemble; un entresort autour de l'histoire de L'orange au chocolat en collaboration avec un conteur marocain et un conteur français.

Ce périple nous a permis d'expérimenter la forme et de croiser nos cultures et curiosités autour de l'alimentation. Est née de cet échange une recette autour de l'orange, l'ailleurs celui du Maroc et notre goût pour le chocolat qui devient mondial. L'orange est arrivée simplement car cette couleur prédomine et surtout il y a des orangers à chaque coin de rue. 

Et puis...

« La terre est bleu comme une orange » Paul Éluard.

Production :
Mirelaridaine

Co-production : 
Institut Français-Rennes-Métropole, Festival awaln'Art

Aide à la diffusion :
Spectacle Vivant en Bretagne

 

Diffusion :

24 et 25 octobre 2015 :
Médiathèque et marché de Liffré (35) avec le Centre Culturel de Liffré

2 et 4 octobre 2015 :
Ecole et marché de Vern-sur-Seiche (35) avec Le Volume

21 et 24 septembre 2014 :
Marchés de Betton et Pacé (35)

28 et 29 mars 2014 :
Festival Awaln'art à Marrakech, (Maroc)